fbpx

Marketing événementiel: l’importance de l’identité de marque

On ne se fera pas de cachette, le marketing, c’est une bibitte complexe à apprivoiser, mais avec les bons coachs, ça se fait! Je me suis récemment lancée dans le marketing événementiel et de projet avec Espace fluo, et maintenant que j’ai acquis une expérience concrète sur le terrain, laissez-moi vous faire part de ce que j’ai appris.

L’identité de marque

Nous allons d’abord nous mettre d’accord sur ce que ça mange en hiver l’identité de marque.

C’est un petit rassemblement de mots,

c’est vague un peu,

mais en fait, c’est la base, les fondations de tout.

Dans l’article qui suit, on va se concentrer sur la partie événementielle des projets en marketing.

Ah, le fameux logo!

C’est vrai que puisque je parle de marque, vous pourriez penser au logo (du genre la marque de souliers Nike que vous achetez avec le petit crochet), mais détrompez-vous. Dans le marketing événementiel, l’identité de marque regroupe principalement trois choses :

      1. Les valeurs ou l’histoire de votre événement (son bien-fondé, le pourquoi).
      2. Sa personnalité (la manière de communiquer le message). On peut sans doute s’entendre sur le fait que je ne communiquerai pas de la même façon avec Ginette qui s’intéresse à un événement de poterie qu’avec Hugo qui s’intéresse à la F1.
      3. Et l’identité visuelle (tous les éléments visuels qui représentent l’événement).

    Ce que vous devez retenir une fois que les deux premiers points sont établis, c’est qu’un logo ne peut pas vivre tout seul et encore moins faire vivre un événement.

    Il fait partie de quelque chose de plus grand.

    Vous l’aurez compris, il fait partie de votre identité de marque. Cette identité, vous devez la construire scrupuleusement, brique par brique si vous voulez réussir à atteindre votre public cible. Elle est le pilier de votre communication.

    L’identité de marque fait partie d’une stratégie, d’un plan. Elle répondra donc à plusieurs questions pour déterminer entre autres ;


        • À quel besoin répond l’événement?

        • Qu’est-ce que le participant en retirera?

        • À qui s’adresse-t-on?

        • Quel est son profil?

        • Quelles sont ses attentes?

        • Quelles sont ses motivations? 
        • Par quels canaux il s’informe, etc.
       
       
       
       
       

      C’est à la suite de ces réflexions pour déterminer votre « Qui ultime » (ou persona) que l’identité de marque pourra commencer à prendre forme.


      Un événement est avant tout une expérience

      Cette expérience commence avant et se termine bien après le jour J.

      Pour ce faire, on doit établir une identité visuelle solide et reconnaissable, basée sur les questions que nous avons vues précédemment.

      On choisit des couleurs, une typographie, des éléments graphiques, un ton, un logo et un slogan unique qui parleront à notre public. C’est de cette façon qu’on réussira à marquer les esprits.

      L’identité visuelle est en quelque sorte le fil conducteur qui lie tous les éléments d’un événement et qui crée une harmonie cohérente pour une expérience mémorable du public.

      Le but, c’est que la personne qui voit un visuel de l’événement soit tout de suite attirée vers celui-ci. N’oubliez pas qu’il y a une distinction à faire entre l’identité de marque et l’identité visuelle, la deuxième faisant partie de la première.


      Le respect du travail accompli

      Attention à la cohérence!

      Vous avez effectué un travail colossal et stratégique en élaborant votre identité. Alors, il faut la respecter.

      Grâce à l’identité, on peut s’identifier facilement. Il est donc important et même primordial de garder la même ligne graphique dans tous les visuels et sur toutes les plateformes, autant numériques que physiques.

      Elle nous permet de nous bâtir une crédibilité, une notoriété, un lien authentique. Ce respect garantit une reconnaissance à long et à moyen terme de l’événement et contribue à la perception positive de celui-ci.

      En ce sens, on ne doit pas oublier que malgré le fait qu’un événement peut être une occasion de fêter, de présenter, de lancer un produit ou simplement de se faire connaître,  il est aussi un outil qui s’intègre à une stratégie globale d’entreprise visant à accomplir des objectifs spécifiques.



      Écrit par Audrey Leroux.